Trois ombres, Cyril Pedrosa - Delcourt, Shampooing 2007 (17,50€) Dès 11 ans et pour tous
2 février 2008

TROIS OMBRES, Cyril Pedrosa

Il était une fois un petit garçon plein de grâce et de vie, heureux entre son papa fort comme un Turc et sa tendre maman. Tous trois habitent une ferme isolée au creux des collines, au sein d’une nature harmonieuse.

Un soir, le petit Joachim est effrayé par l’apparition de trois ombres, trois cavaliers, perchés sur la colline en face de la ferme. Qui sont-elles ces ombres ? Que veulent-elles ? Jour après jour, elles sont là, silencieuses, insaisissables, mais se rapprochant inexorablement...

Il devient évident qu’elles viennent chercher le petit garçon. Alors le grand Louis si fort, le père de Joachim, refuse de se résigner à la perte de son fils. Il décide de s’enfuir très loin par delà le grand fleuve avec le petit, qu’il enferme dans son poing de géant. C’est une fuite éperdue, épique, fantastique devant l’inexorable, sur terre comme sur mer et au-delà... Parviendra-t-il à le sauver ?

Ce premier roman graphique de Cyril Pedrosa, est en noir et blanc, d’un graphisme épuré utilisant crayon bille et pinceau. 300 pages d’une quête qui mêle joie de vivre et poignante douleur. Car il s’agit ici d’un tabou : la mort d’un enfant et la lutte épique d’un père pour le sauver. Cyril Pedrosa mêle les cultures et les symboles : ,figure des trois Parques, chaman, trinité chrétienne, psychanalyse et contes pour enfant , sources graphiques multiples.

Trois ombres, c’est une très belle parabole sur le destin, c’est la résignation et le deuil, mais c’est aussi un hymne à la vie qui, de la naissance à la mort, « n’est rien d’autre qu’une alternance de drames et de bonheurs".

Marie-Claire Plume