Le Chien qui souriait
13 juin 2006

K. Di Camillio - Hachette (LP) 2004 (4,90 euros) Dès 9 ans

India Opal dix ans, vit seule avec son papa, un pasteur très occupé, un brin austère. La maman est partie depuis longtemps. Ils viennent de déménager et elle se sent terriblement seule dans cette petite ville de Floride.

Mais sa vie prend un tout autre tour lorsqu’en rentrant à l’épicerie, elle rencontre un grand chien sale et affreux qui a mis sens dessus dessous le magasin, mais... qui sourit. C’est un coup de foudre réciproque.

À l’argument de son père, « Pas question. On en a déjà discuté. Tu n’as pas besoin d’un chien », la petite India Opal répond de façon imparable : « Je sais bien que je n’ai pas besoin d’un chien. C’est lui qui a besoin de moi. »

Et Winn-Dixie, le chien qui sourit va lui permettre des rencontres extraordinaires qui vont l’aider à surmonter l’absence de sa mère et s’ouvrir aux autres.

Un roman joyeux, débordant d’espoir et de tendresse.