Expériences
En Aveyron les collégiens ramènent leur science à l’école
22 octobre 2012

Les élèves d’un collège de l’Aveyron conduisent des activités scientifiques avec les enfants des écoles. Une forme originale de liaison école-collège que les enquêteurs de [Fenêtres sur cours] sont allés observer.

« Faites de la science ! » Jean-François Segonds et Christophe De Pommier, profs au collège Célestin Sourèzes de Requista (12) n’ont pas attendu le 10 octobre pour mettre en œuvre ce précepte. L’ atelier sciences qu’ils animent dans leur établissement et qui regroupe des élèves de la sixième à la troisième ne se contente pas de réaliser des objets techniques et de mettre en pratique les principes et propriétés étudiés en classe. Plusieurs fois dans l’année, les collégiens partent à la rencontre des écoliers pour leur faire partager leurs connaissances. Ce sont sept écoles du secteur qui reçoivent ainsi régulièrement leur visite. Les élèves de tous les cycles du primaire sont ainsi conviés à des activités scientifiques en petits groupes sous la conduite de deux ou trois collégiens. Cette liaison école collège originale présente de multiples avantages pour Muriel Barriac, directrice de la petite école de 2 classes de Cassagnes-Begonhes : « Ça fait quatre ans que ça marche grâce à la mairie qui finance les déplacements. J’organise mes progressions autour des ateliers proposés ces jours là. Les échanges avec les profs de sciences me permettent de récupérer des idées. »

À la découverte du collège

Muriel souligne également l’intérêt des interactions entre élèves d’âge différent : « Dès la moyenne section, ce contact avec des plus grands dans des situations d’apprentissage les aide à mesurer et à dédramatiser ce qui se passe au collège ». Une expérience déterminante pour leur avenir, qui se complète d’un déplacement de toute l’école au collège dans le cadre de la fête de la science. Jean-François détaille le programme proposé : « Nos élèves prépareront et animeront trois ateliers : le premier autour de l’énergie éolienne destiné aux classes de cycle I et II avec la construction d’un trimaran avec des matériaux de récupération. Le deuxième permettra de mettre en évidence les propriétés d’un circuit électrique avec la réalisation d’un jeu. Quant au troisième, il fera appel aux notions de levier et de masse avec la réalisation et l’utilisation de balances pour peser les ingrédients d’un gâteau au chocolat. ». Et pour l’occasion, même les cuisiniers du collège mettront « la main à la pâte  » !